Club de lecture de la Librairie Gallimard de Montréal

https://www.facebook.com/clubdelecturegallimard

Revue de presse de la semaine du 14 octobre 2013

Par Thomas Dupont-Buist

Plus qu’une semaine avant notre première rencontre. Plusieurs des membres du club ont déjà amorcé la lecture de certains des titres en lice. Les belles découvertes commencent déjà à se manifester, les déceptions allant de pair. Avant de tous nous rencontrer pour la première fois, voici la seconde revue de presse.

 

À propos de Chambre 2 de Julie Bonnie

Chambre 2 de Julie Bonnie

Chambre 2 de Julie Bonnie

« Auteur à la notoriété toute fraîche, elle reste aussi musicienne et auxiliaire de puériculture. C’est justement son histoire de femme, écartelée entre deux métiers que tout semble opposer, qui est au cœur de Chambre 2. D’un côté, le quotidien d’une maternité qu’elle ausculte chambre après chambre à travers la voix d’une puéricultrice, de l’autre, la confession de cette même femme qui, dans une autre vie, fut danseuse nue. Roman intime qui évite l’écueil de l’autofiction, son livre est un témoignage saisissant sur ce que vivent les femmes en donnant la vie. Quant à l’histoire de son héroïne prénommée Béatrice (son deuxième prénom), elle avoue l’avoir de plus en plus fantasmée au fil du récit afin de l’éloigner d’elle. »

-Françoise Dargent dans Le Figaro le 30 août 2013-

À propos de Riviera  de Mathilde Janin

Riviera de Mathilde Janin

Riviera de Mathilde Janin

« Si l’objectif de Janin était de laisser à la fin de la lecture un sentiment similaire à celui qui reste à l’écoute d’un disque, le résultat est effectivement assez réussi : on se souvient de Riviera comme de certains albums, ce sont plus les émotions et les sentiments de l’instant qui persistent que la mémoire de l’histoire et du pourquoi du comment des interactions ; il en reste surtout des phrases clefs comme le « Je ne peux être à la fois ce qui te blesse et ce qui te console ». Pour un bouquin sur le déracinement et l’exil, ce n’est pas si mal. »

-Benjamin Fogel sur le site Playlist Society le 24 septembre 2013-

À propos de L’oreille absolue de Mathieu Boutin

L'oreille absolue de Mathieu Boutin

L’oreille absolue de Mathieu Boutin

« Si la maladie d’Alzheimer et le mal-être rôdent autour de l’étrange couple formé par Robert et Jasmine, et que l’auteur décrit avec empathie et une certaine précision les états de grâce comme les humiliations des musiciens, L’oreille absolue reste un opus léger et sans grande conséquence, sympathique mélodie écrite sans fioriture, mais de manière trop carrée pour être vraiment harmonieuse. »

-Josée Lapointe dans La Presse le 4 juin 2013-

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>