Club de lecture de la Librairie Gallimard de Montréal

https://www.facebook.com/clubdelecturegallimard

Revue de presse de la semaine du 21 octobre 2013

Par Thomas Dupont-Buist

21 septembre 2013, date de la première rencontre du club de lecture de la Librairie Gallimard. Le blogue est fin prêt à vous accueillir, tous ont déjà hâte de partager leur impressions sur leurs premières lectures. L’échange, le débat et le bonheur des discussions littéraire sont indéniablement à nos portes. Dès demain, à compter de 19h30, le coup d’envoi sera enfin donné. Avant de faire totalement place à cette première soirée, voici la troisième revue de presse.

 

À propos de Consolation de Nathalie Aumont:

Consolation de Nathalie Aumont

Consolation de Nathalie Aumont

« Après ce récit de Nathalie Aumont, il ne faudra plus user de cette triste expression - «faire le deuil» mais dire «avancer vers la consolation». Une famille se retrouve décimée après l’accident de voiture qui touche le fils, Frédéric. Quand elle apprend la nouvelle, sa sœur Nathalie comprend que «la légèreté s’en est allée». S’ensuivent des pages, qui, malgré la douleur que la mort suggère, sont lumineuses – il n’y a pas d’autre mot. Lumineuses, parce que la sœur n’hésite pas à exprimer les souffrances qui touchent chaque membre de la famille. Mais sans pathos. En tentant de recenser ce qui n’est plus (dernière photo, dernière lettre…), Nathalie Aumont dit tout sur l’absence, en quelques mots. Quand elle cherche à soulager ses parents, on partage. Devenue maman à son tour, elle saisit à quel point la douleur d’une mère est indépassable, celle du père insurmontable. Lumineuses, enfin, parce que ce récit est empli de grâce – on n’efface rien, mais la vie continue. »

-L’équipe littéraire dans le Figaro, 12 septembre 2013

 

À propos d’Arizona Tom de Norman Ginzberg :

Arizona Tom de Norman Ginzberg

Arizona Tom de Norman Ginzberg

« Norman Ginzberg brosse une galerie de portraits d’une extrême précision, parfois poussés aux marges de la caricature mais à l’effet comique garanti. Chaque personnage, et ils sont nombreux, est fouillé, décrit avec soin. […]Arizona Tom fait partie de ces livres distrayants, très agréablement écrits, qui plongent le lecteur dans une ambiance « country » et redonnent au genre littéraire western un intérêt indéniable. »

-Catherine Dutigny/Elsa sur le blogue La Cause Littéraire, 14 octobre 2013

 

À propos de Tableau de chasse de Michèle Comtois :

Tableau de chasse de Michèle Comtois, éditions Héliotrope

Tableau de chasse de Michèle Comtois

« Bien que la recherche entourant l’œuvre soit indiscutable – vous remarquerez les noms et les descriptions de lieux – Le Tableau de Chasse ne se concentre pas tant sur les faits que sur les effets du cloisonnement et du traitement inhumain qui fut infligé, entre autres, aux patients du Bloc 10. Des juifs : enfants, jumeaux, vieillards ou handicapés, des tsiganes ou des mains, autant de sujets d’expérimentation poussés aux limites de l’endurance. […] Le Tableau de chasse vous offre un portrait bien différent de celui commandé par Gustloff. Un portrait qui joue sur la profondeur, les lumières et les contrastes pour une lecture étrangement divertissante. »

-Vickie Lemelin-Goulet sur le blogue Les Méconnus, 23 septembre 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>